Last Chance To Live (Non Diffusé)

James Bond a été le moteur de la création de Danger Studios, il fut aussi la cause de quelques tensions entre Xavier et Gregory.

Rien de bien méchant, mais il y avait la volonté de faire le meilleur 007 possible.
Alors que nous n’avions ni l’expérience, ni les moyens pour. Et comme la frustration n’est jamais bien loin quand on n’y arrive pas, ça s’en ressentait sur l’ambiance lors du tournage.
« Last Chance to Live » fut donc leur dernier tournage commun.
Un premier tournage en 2011 en SD, puis un second tournage en HD en 2012.

Comme toujours, le manque d’acteurs et de moyens se fit cruellement ressentir.
Et puis, le coeur n’y était plus vraiment.
Quand vous commencez à en avoir marre d’un personnage, ça se voit. Et aussi bien Xavier que Gregory en avaient assez des contraintes liées à James Bond.

Quelques séquences furent mises en boite, un ultime tournage était prévu, mais la motivation avait disparu.
Les souvenirs liés à ce projet ne sont pas les plus heureux, mais ils sont loin d’être tristes. Ils nous ont permis de rencontrer des personnes formidables qui ont cru en nous quand nous n’avions plus vraiment foi en notre projet.

C’est ça la force et la malédiction de ces projets avec des personnages connus. Ils génèrent une telle attente/curiosité que vous vous sentez pousser des ailes, mais vous ressentez la pression et la peur de l’échec.

Il y a beaucoup de monde à remercier pour ce projet et un tas d’excuses à formuler pour ce grand gâchis : La Team Raoul (qui m’aura hébergé gracieusement à chacun de mes voyages et aura participé aux tournages), Florian Allain (qui est arrivé, tel un sauveur pour m’héberger chez lui, à Brest), Mickael Ch, Alexandre Bermont, Damien Bermont, Edwin Brinon, Lola Guinamant, Marie-Caroline Le Deunff, Philippe Favet, et bien d’autres encore qui ont ouvert leurs établissements pour que nous puissions y tourner !

Il est difficile de parler de ce « 007 », sans évoquer Davod Guinamant.
Il avait accepté de nous aider sur le tournage et a mis toute son énergie dans un rôle qui lui allait comme un gant. Il était sans nulle doute la personne qui résumait le mieux la Bretagne à mes yeux. Un passionné de la vie, toujours près à vous tendre la main et donner de son temps pour vous aider.
Il nous a malheureusement quitté, il y a peu.
Mais les souvenirs des quelques moments passés avec lui resteront gravés dans nos mémoires.

Publicités

Une réflexion sur “Last Chance To Live (Non Diffusé)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s